Guillame le Conquérant
Dieppe Née sur l'estuaire de «La Deep» dont elle emprunte le nom.
Dieppe doit son essor à la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, en 1066.


Les échanges entre la France et l'Angleterre, réunis sous le même sceptre, favorisent le développement du port de commerce et de pêche.

Jehan Ango
Les nefs de l'armateur Jehan Ango, ami de François 1er, abordent au Brésil, en Afrique, découvrent les côtes du Massachussetts, pénètrent dans l'océan indien.


Au XVIe siècle, Dieppe est le premier port de Normandie.
La «course» enrichit la ville qui atteint une prospérité jamais retrouvée.


Au XVIIe siècle, c'est de Dieppe que partent colons et missionnaires pour le Canada.
Les maisons sont alors alors construites à pans de bois au-dessus d'un soubassement en silex.
Elles seront détruites dans l'incendie déclenché en 1694 par le bombardement de la flotte anglo-hollandaise.


C'est une ville classique aux façades de briques blanches qui est reconstruite sur ordre du roi Louis XIV, par M. de Ventabren, ingénieur de Vauban.

Duchesse de Berry
Sous l'impulsion de la duchesse de Berry (1823 La Reine des Galets), le goût pour «les bains de mer» attire l'aristocratie internationale.
Peintres, musiciens, hommes de lettres découvrent Dieppe, la mer et la lumière normande.
Les remparts sont démolis (sauf «Les Tourelles» alors prison).


Un théâtre à l'italienne est offert en 1827 à Marie-Caroline, duchesse de Berry. La vocation touristique de Dieppe est née.



Dieppe est la station balnéaire la plus procher de Paris, elle est aussi une escale gastronomique avant l'Angleterre. La ville a su rester authentique, comme en témoigne son marché du samedi matin.


Dieppe acceuille tous les deux ans, en septembre, un festival internationnal du cerf-volant (La plus grosse manifestation "cervolistique" d'Europe).

Haut de la page